Sécurisation des boisements

A la fin du mois de novembre, des travaux visant à sécuriser les boisements vont avoir lieu dans l’Espace naturel régional de la Butte de Marsinval.

Ils sont pilotés par l’Agence des espaces verts de la Région d’Île-de-France (AEV), aménageur et gestionnaire du site.

Le chantier se déroulera en Forêt régionale de Verneuil, le long des chemins principaux et des routes, ainsi qu’en lisière de forêt, à proximité des habitations.

L’opération va consister à retirer ou élaguer les arbres malades et dépérissant, identifiés comme potentiellement dangereux : vieillissants, malades, blessés, fragilisés par les aléas climatiques, avec des risques de chute de branches ou de l’arbre lui-même en cas de coup de vent.

Les travaux dureront une semaine environ.

Les « tournées de sécurité » : un diagnostic nécessaire à l’accueil du public, à la pérennité de la forêt

Chaque année, les  techniciens forestiers de l’AEV effectuent des « tournées de sécurité », pour vérifier que les arbres situés le long des allées et chemins ouverts à la promenade ou en bordure des habitations, ne posent aucun souci de sécurité.

Cette évaluation vise aussi à pérenniser, conserver voire développer le patrimoine arboré. Le diagnostic est exclusivement visuel.

Il s’appuie sur le repérage de signes extérieurs de traumatisme : zones attaquées par des champignons lignivores, « tenue » de l’arbre (l’affaissement d’un arbre au-dessus d’un chemin peut présenter un danger), altération de l’écorce et/ou des feuilles…

Dans de rares cas, une étude phytosanitaire peut s’avérer indispensable pour compléter ce diagnostic.

Les travaux prévus fin novembre en Forêt régionale de Verneuil découlent de ces diagnostics.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *